Le Petit-déjeuner presse 2019

Le 1er Octobre, s’est tenu le Petit-déjeuner presse dans les locaux de la Fédération de la Vente Directe à Paris réunissant de nombreux journalistes et chefs d’entreprise.

La Vente Directe est en croissance ! Une impression confirmée par le dernier Baromètre du secteur et les interventions de quatre chefs d’entreprise qui utilisent notre canal de distribution.

Précédent
Suivant

6ème Baromètre annuel de la Vente Directe

La vente directe séduit les industriels en quête de nouvelles expériences à faire vivre à leurs clients !2ème marché en Europe après l’Allemagne, la Vente Directe en France poursuit en 2018 son évolution à un rythme soutenu (+13% en 6 ans) avec un chiffre d’affaires de 4,584 milliards
d’euros (+3% par rapport à 2017).


Aujourd’hui, la Vente Directe est devenue une composante incontournable dans le cadre d’une approche multicanal. Ce mode de distribution a acquis sa légitimité en raison d’une expérience
client exceptionnelle qui séduit de nombreux groupes à la recherche de nouveaux leviers de croissance.
La première motivation mise en avant par ces entreprises intéressées est le mode de vente très « expérimentiel » de la Vente Directe qui augmente la fidélisation des clients et accroit leur
capacité de recommandation. L’autre aspect qui séduit est la rentabilité plus élevée que celle des
autres circuits de distribution (17% de rentabilité moyenne constatée dans les entreprises membres de la Fédération de la Vente directe).


Coté emploi, la Vente Directe ne dément pas sa forte capacité à générer de l’activité sur
l’ensemble de la France avec un solde net en 2018 de + 6915 emplois créés portant ainsi l’effectif global de la profession à presque 700.000 personnes (698.378).


Même si la Vente Directe est appréciée tout d’abord en tant qu’activité créatrice de lien social
pour 96% de ses effectifs *, elle répond aussi aux nouvelles tendances du marché du travail.


En 2018, 40 % des VDI (Vendeurs à Domicile indépendants) ont pratiqué la Vente Directe comme activité principale, 31 % l’ont fait en multi-activité, tandis que 29 % étaient à la recherche d’un complément de revenus de quelques centaines d’euros par mois. La Fédération de la Vente Directe constate qu’en moyenne un VDI pratiquant la Vente Directe sur la base d’un mi-temps peut espérer avoir des gains à la hauteur d’un Smic à plein temps, tout en bénéficiant d’une grande liberté dans l’organisation de son travail.

Parmi les univers les plus représentés, l’Habitat se démarque avec 33% du chiffre d’affaires des
Adhérents, suivi par la Gastronomie avec 22%. Viennent ensuite le Bien-être et la Diététique (14%), le Textile et la Mode (10%), la Cosmétique (9%), l’Entretien ménager (6%), la Décoration et les Loisirs Créatifs(3%), les Télécommunications (2%) et l’Édition et la Presse (1%).


(*)Etude menée par l’Institut Ipsos du 12 février au 6 avril 2018 sur les réalités socio-économiques de la Vente Directe dans 11 pays européens )

CONTACT PRESSE
Agence Boracay PR
Jean Christophe Danchaud
+33 (0)1 45 72 44 00 / jcd@boracay-presse.com

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Votre paiement a été accepté.

Vous allez prochainement recevoir un email afin de valider le passage de votre commande. 

Si vous avez des questions, vous pouvez nous joindre à l’adresse : info@fvd.fr

Votre paiement a été refusé.

Veuillez nous contacter à l’adresse info@fvd.fr si vous souhaitez avoir plus de renseignements.